Romain/ décembre 9, 2019/ Proposition/ 0 comments

Faux pas et mauvais coups du maire envers la vie associative, sportive et culturelle : l’exemple du FC Mantois. Symptomatique, affligeant, révélateur.

Suite à un mandat qui a dévasté ce qui fait l’âme de Mantes-la-Ville – le sport et la culture pour tous – il faut avoir l’ambition de reconstruire sereinement et résolument.

Le FC Mantois a cette particularité de réussir à se maintenir au plus haut niveau du football amateur avec le plus petit des budgets possibles, en soi c’est un exploit.

L’épisode passé avec la mairie FN doit se lire en trois temps : d’abord l’éviction des anciens dirigeants puis la réaction du maire fraîchement élu et enfin l’évolution des clubs franciliens.

Le maire a du être sensible aux propos de certains dirigeants évincés. A mots à peine couverts il a reproché au club d’être trop à l’écoute des sportifs d’origine “non gauloise”. En fait le FC Mantois évolue comme les autres clubs urbains, considérant que le football est une valeur du quartier, les joueurs, les encadrants font en sorte de prendre les rênes des associations. Il en résulte des clubs à la sociologie identique à celle du quartier.

On peut espérer que le club reprenne sa dimension de phare sportif du bassin Mantois.
Nous avons évoqué lors de notre conférence de presse de printemps que nous réactualiserions la subvention du FC Mantois. Cela signifie que sur le principe nous la rétablirons et que nous travaillerons avec le club à la planification de ses besoins.

Nous souhaitons avoir une politique sportive réaliste et ambitieuse, particulièrement concernant “les ambassadeurs” de la ville.

Que ce soit dans le secteur sportif ou culturel, de plus en plus de jeunes peuvent représenter nos communes aux plus hauts échelons nationaux ou internationaux. Cela demande une attention particulière, des moyens de communication spécifiques et surement une implication plus importante du secteur industriel et économique local à condition de lui renvoyer des résultats d’image et d’échanges commerciaux fructueux.

Nous n’oublions pas que si le FC Mantois est emblématique, les autres clubs ont eu à souffrir de l’absence ou de la stagnation des subventions et de la rareté ou de la déliquescence des structures sportives.

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*