Romain/ novembre 20, 2019/ Proposition/ 0 comments

🚗 Pour Nous Mantevillois, la question de nos déplacements est au cœur de l’enjeu écologique et notamment la réduction de la pollution et des gaz à effet de serre.

Sur l’ensemble du territoire, le mode de transport privilégié est la voiture et cette politique de déplacement autour de l’Autoroute A13, véritable colonne vertébrale de ce territoire, conditionne l’ensemble des problématiques liées à la circulation et au stationnement que nous rencontrons à Mantes-la-Ville.
Quand l’A13 est bouchée, les rues de Mantes-la-Ville sont fortement impactées, c’est une des raisons pour lesquelles nous nous opposons au projet de construction du nouveau groupe scolaire souhaité par le Maire RN à côté de l’entrée de l’autoroute.
Mantes-la-Ville sert de parking « géant » pour tous ceux qui souhaitent prendre le train au détriment des Mantesvillois, comme dans le quartier des Bates par exemple.

Enfin, depuis des années, les mandatures qui se sont succédées n’ont pas été particulièrement vigilantes sur la construction de logements sans emplacements prévus pour les voitures. L’espace public servant alors de parking privé.

Face à ces constats, on ne peut pas demander aux Mantesvillois qu’ils fassent des efforts sur l’usage de la voiture si la commune n’instaure pas avec la Communauté Urbaine les conditions favorables au changement.


🎯 Nos propositions :

🚉 La question des déplacements dans son ensemble doit être repensée afin de favoriser les mobilités douces et collectives. L’arrivée d’EOLE devra nécessairement s’inscrire dans cet axe de développement même s’il ne réglera pas la question des déplacements dans le mantois car tout le monde ne travaille pas à la Défense ou sur Paris.
🚌 L’enjeu du rabattage des usagers aux abord des gares est primordial pour Mantes-la-Ville afin de ne pas accentuer un problème déjà critique aujourd’hui.

🚶‍♀️🚶‍♂️ Au niveau de la commune, nous devons faire en sorte de travailler sur l’ensemble des leviers qui permettront de réduire l’usage de la voiture dans la ville. Comme par exemple maintenir les services de proximités, favoriser les commerces de proximité dans les différents quartiers ou organiser le transports scolaires (pédibus).

🚲 En tant qu’élus communautaires, nous demanderons l’aménagement de pistes de cyclables à Mantes-la-Ville et nous travaillerons avec les acteurs concernés pour renforcer l’offre de transports en commun.
Ces objectifs ne nous empêcheront pas de porter au sein de la Communauté Urbaine de nouveaux projets d’aménagements afin d’améliorer le stationnement en fonction des besoins sans dénaturer l’espace public et des projets de réhabilitation de voirie sur les axes à forte circulation (par exemple avenue Jean Jaurès).

Le Parisien / Mehdi Gherdane, 17 novembre 2019 : Municipales : Mantes-la-Ville n’a pas réglé ses problèmes de stationnement
Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*