Romain/ mars 6, 2018/ Etat des lieux/ 0 comments

Le Front National se vante de ne pas avoir augmenté les impôts locaux et d’avoir conservé la même qualité de service.

FAUX !

Qui n’a pas constaté une augmentation des tarifs du périscolaire ou de la cantine, une sérieuse dégradation des capacités de fonctionnement de son association ? Qui n’a pas constaté le manque de diversité dans l’offre culturelle, le manque de commerces, la dégradation des espaces publiques, la suppression de tous les outils qui permettaient de créer du lien social, des jobs d’été, etc.

Une fois tournée la page de l’actuelle municipalité, nous devrons :

Réparer ce qui a été détruit : les services à la petite enfance, les animations culturelles et sportives, la vie associative, le soutien des personnes fragilisées, l’accompagnement de nos ainés et de nos enfants, …

Rompre avec l’isolement ! Nous ne pouvons pas prétendre reconstruire Mantes-la-Ville en nous coupant du reste du monde, comme l’a fait la majorité FN en abandonnant les projets d’aménagement de la zone Sulzer et du Pôle Mantes Université.

Avoir le courage d’investir ! Le nouveau groupe scolaire qui n’est toujours pas construit malgré l’urgence unanimement reconnue depuis des années est un exemple flagrant et désastreux de la gestion comptable de la majorité FN.

Redonner des moyens aux agents municipaux et leur témoigner de la confiance et du respect pour reconstruire les services à la population.

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*