Faiza BENALLEL

Je suis Faiza Benallel, 44 ans, divorcée, je vis avec mes deux enfants 14 et 16 ans. Mantevilloise, habitante des Merisiers, je vis sur Mantes-la-Ville depuis 2006. Ancienne auxiliaire de vie, j’aimais beaucoup mon métier où les relations humaines et l’écoute ont leur importance. Être à l’écoute de son prochain, et pouvoir l’aider au quotidien est pour moi très important, d’autant plus quand il s’agit de personnes âgées qui, après avoir tant fait pour les autres, ont besoin que l’on prenne soin d’elles. Un travail  qui m’apportait énormément. En 2014, j’ai subi une ischémie

Read More

Pascale LE FALHER, âgée de 55 ans, je suis Mantevilloise depuis 1996. J’exerce la profession de secrétaire juridique dans un cabinet d’avocats depuis 1982. J’ai choisi ce métier de service pour aider les gens, travailler avec eux, les défendre. J’ai trois enfants, dont je suis attentivement la scolarité, je suis déléguée de parent d’élèves depuis des années dans les différents établissements qu’ils ont fréquentés. Je m’investis également dans leurs activités sportives, ce qui m’a amenée au poste de secrétaire générale du Comité départemental de Twirling Bâton des Yvelines et de la Ligue Île de

Read More

Emmanuelle CHARDON

Mantes-la-Ville, Une ville multiple, riche de saveurs, de sonorités linguistiques et musicales, de savoir industriel et artisanal peu banals, une ville fertile grâce à la diversité de nos profils, de nos styles. Alors, tendons l’oreille :– fourchettes, brouhaha, rires, assiettes, échanges, moments fédérateurs … : la fête de quartier et la fête des voisins comme liens moteurs– cliquetis, mélodies, facéties … l’art dans tous ses états, multiplions la diversité culturelle, invitons-la comme passerelle– bruissement, frémissement, exhalation : la nature omniprésente est aux portes de Mantes-la-Ville, invitons-la fréquemment, alors elle s’installera durablement– 20°, 30°, 40°,

Read More

Jacques BOUTET

J’ai débarqué à Mantes-La-Ville un matin de mars 1982. J’avais embauché trois heures avant à la SNCF, à Paris-Saint-Lazare et mon chef m’avait dit, les présentations faites, que je devais me trouver une chambre de foyer où coucher le soir. Toutes les chambres de la région étaient occupées, sauf une, loin, me dit-on, au bout de la banlieue : à Mantes. C’est dire avec quel soin j’ai « choisi » mon point de chute ! J’étais rentré depuis sept mois d’Algérie, où m’avait conduit le service national, non pour faire la guerre (qui était

Read More

Louisa BOUHOUT

Je m’appelle Louisa, j’ai 41 ans, je suis mariée, maman de deux enfants âgés de 9 ans et 4 ans. Je travaille à Paris en tant qu’Assistante de Direction.J’ai emménagé à Mantes la ville en 2012, et mon premier constat fut que Mantes La ville est une ville dortoir, sans vie, sans activités pour les enfants, ce fut un choc pour moi et je voudrais changer cela. Chacun reste chez soi, pas de mélange culturel, pas d’échanges avec nos aînés.Marie Prat, ma voisine m’a proposé de de participer à une réunion Nous Mantevillois afin

Read More

Guénolé ESPERN

J’ai 53 ans, cela fait 9 ans que je suis installé à Mantes-la-Ville avec ma femme et nos quatre enfants. Nous sommes directement concernés par le handicap, notre fils aîné étant atteint d’une maladie génétique orpheline incurable. Avant d’emménager à Mantes-la-Ville, nous avons habité à Mantes-la-Jolie pendant 13 ans. Ma femme est mantaise d’adoption, et sa mère a passé une grande partie de sa carrière en tant que professeur au LP du Breuil (devenu aujourd’hui le lycée technique Camille Claudel). Mes enfants et moi avons eu des activités sportives à Mantes-la-Ville (au gymnase Guimier

Read More

Ange UZAN

Il y a 45 ans, j’arrivais dans ma rue, à Mantes la Ville.A l’époque, dans chaque quartier, régnait une atmosphère de village et on s’y sentait bien. Au fil des années, j’ai vu naître 2 générations de Mantevillois. J’ai vu aussi, l’ambiance et la qualité de vie se dégrader.Je me dis que ces jeunes qui vont enrichir Mantes la Ville d’une nouvelle génération de Mantevillois, doivent retrouver cette qualité de vie. Il faut des élus qui leur ressemblent.Des élus qui s’écoutent entre eux et qui écoutent les autres, qui agissent en toute équité pour

Read More

Pascale LE FALHER

Je m’appelle Pascale LE FALHER, je suis âgée de 55 ans, Mantevilloise depuis 1996. J’exerce la profession de secrétaire juridique depuis 1982. J’ai trois enfants pour lesquels je me suis toujours très investie tant au niveau de leur scolarité, en devenant déléguée de parent d’élèves, que de leurs activités sportives. De ce fait, je suis devenue depuis une dizaine d’années secrétaire du Comité départemental de Twirling Bâton des Yvelines et secrétaire de la Ligue Ile de France de Twirling Bâton. Mes filles ont arrêté ce sport cette année, mais je poursuis mes activités bénévoles

Read More

Nawale CHEMLAL

Dans très peu de temps, nous allons devoir choisir, voter, prendre une décision sur le destin de notre mairie.  Hé oui, ce sont déjà les élections municipales de 2020. ⁉️ Du haut de mes petits 29 ans j’ai décidé qu’il était grand temps pour moi de prendre mes responsabilités et d’agir pour ma ville ✅ J’ai atterri à Mantes-la-Ville en 2015, mais en 5 ans, j’ai déménagé 4 fois et toujours à Mantes-la-Ville ! Une vraie nomade  Du Sacré cœur au Parc de la vallée. En faisant un détour pas le Bel air, pour enfin

Read More

Emilie FOUGEROLLES

Bonjour, Emilie 37 ans mariée et maman de 4 enfants (14, 11, 8 et 4 ans). Je suis auxiliaire de vie. J’ai vécu à Mantes-la-Ville les 10 premières années de ma vie et y suis revenue en 2015. Et là, le choc pour moi ! J’y ai retrouvé une ville morte. Il n’y a absolument rien d’attrayant dans notre ville que ce soit pour les plus jeunes aux plus anciens. Puis j’ai découvert Nous Mantevillois en 2018. Je me suis mise à suivre leurs idées et m’y suis intéressée de plus en plus. Je

Read More